Le comité de soutien

Édito d’Emmanuel PETIT

Éric THOMAS, Président de l’AFFA, candidat à la Présidence de la FFF, en compagnie d'Emmanuel PETIT, Ambassadeur de l'AFFA.

Éric THOMAS, Président de l’AFFA, candidat à la Présidence de la FFF, en compagnie d’Emmanuel PETIT, Ambassadeur de l’AFFA.

« Dès 2012, j’ai décidé de m’engager auprès d’Eric Thomas et de l’Association Française de Football Amateur. Ambassadeur de l’AFFA, j’ai pris beaucoup de plaisir à soutenir le ‘’foot d’en bas’’ et à parrainer ‘‘Le Foot amateur fait sa Coupe du Monde’’ en 2014 et ‘‘Le Foot amateur fait son Euro’’ en 2016. Deux manifestations exemplaires et innovantes car faisant le lien entre Football, Culture et Citoyenneté. Je n’oublie jamais le rôle que le foot a joué dans ma vie, ni ses missions sociales, éducatives et citoyennes indispensables au mieux vivre ensemble.

Je souhaite m’engager, agir et soutenir une équipe dont je partage les valeurs, la vision du sport en général et du football particulier. Ce sont des dirigeants, des bénévoles, qui sont lucides sur les difficultés du monde amateur et qui portent un regard éclairé sur la situation du football français. Chaque jour, ils vivent les problèmes que rencontrent les clubs et y répondent avec responsabilité, courage et bienveillance.

Pour faire entendre leur voix, la meilleure manière c’est de se présenter aux élections. Ce n’est malheureusement pas pour être élu, compte tenu du système électoral archaïque qui prévaut à la FFF. Ce système permet le vote des présidents des clubs professionnels (37 % des voix), mais pas celui des présidents des 14 000 clubs amateurs qui représentent les 2 millions de licenciés du football. Eric Thomas peut se présenter à l’élection de la FFF, mais ni lui ni son équipe ne pourront voter… Au Rugby, petits ou grands, tous les clubs votent !

Un autre sujet me préoccupe : où va l’argent du foot ? Certainement pas aux clubs amateurs ! Alors que la FFF prétend donner 60 M€ aux amateurs, c’est surtout l’administration du football qui profite de cette manne. En réalité, les 14 000 clubs amateurs se partagent 10 M€ grâce au Fonds d’aide au football amateur (FAFA). Ce qu’oublie de dire la FFF, c’est que ces mêmes clubs amateurs contribuent énormément au fonctionnement de l’administration du football avec les cotisations licences, les inscriptions aux compétitions, les amendes administratives et disciplinaires, ou encore les frais d’arbitrage. De 100 à 120 M€ selon une estimation de l’AFFA. 10 M€ donnés d’une main, 100 M€ repris de l’autre…

C’est pour cette raison qu’il faudrait une Ligue de football amateur (LFA) autonome, avec un vrai budget et des vraies missions à destination du football amateur. En réalité pour faire bouger les choses, il faudrait que cette LFA soit le pendant de la Ligue de football professionnelle (LFP), indépendante et avec pour seule mission le football amateur.

Je soutiens l’équipe de l’AFFA, seule liste représentant véritablement le football amateur dans cette élection.

L’équipe d’Éric Thomas porte un projet innovant et solidaire. Il veut rassembler l’ensemble des familles du football, réunir professionnels et amateurs et remettre le football au coeur de la FFF. Rejoignez-nous ! »

Pour rejoindre le comité de soutien, remplissez le formulaire ci-dessous :

Nom et prénom :

Adresse e-mail :

Sujet de votre message : JE SOUTIENS LA LISTE DE L'AFFA AUX ELECTIONS DE LA FFF.

Laissez un message (facultatif) :